Étude de cas

Jacquet Metal Services choisit Maarch RM pour son ouverture

Jacquet Metal Services est une société lyonnaise (Saint-Priest) aux filiales implantées dans de nombreux pays (Italie, Allemagne, Pays-Bas, Autriche, Portugal et Pologne), se positionnant comme l’un des premiers distributeurs européens d’aciers spéciaux, avec un CA annuel de 1,8M€.

État des lieux :

 

À l’image de Chorus en France mais à plus grande échelle, l’Italie a rendu obligatoire au premier janvier 2019 la dématérialisation complète des factures émises pour toute son économie B2B. Au 1er janvier 2019, toutes les entreprises doivent adresser leurs factures au SDI (Sistema di Interscambio) qui les enregistre et se charge de les envoyer au destinataire..

Il fallait une solution d’archivage pour conserver de façon fiable ce qui a été envoyé au fisc italien en cas de litige.

Ainsi pour sa filiale italienne, mais également afin d’anticiper les prochaines obligations et réglementations européennes concernant la dématérialisation, Jacquet Metal Services a fait le choix d’un SAE à valeur probatoire et déployable rapidement et facilement pour toutes ses entités.

Le déroulé du projet :

Maarch RM a été implémenté en sortie de JAC, ERP développé en interne par Jacquet Metal Services, maintenu et mis à jour depuis plus de 20 ans. Cet ERP, monobase, multilingue et multi-société fonctionnant sous Chrome est utilisé par près de 1.900 collaborateurs.

Ce projet n’a nécessité que trois mois de travail et d’accompagnement, pour fournir aux équipes de JMS une autonomie maximale  sur le déploiement de la solution et la supervision fonctionnelle, avec un respect du livrable de production attendu en janvier 2019.

JMS a ainsi pu monter sur Maarch RM un mécanisme de gestion des versions des devis réalisés par la filiale allemande, ce qui n’était pas possible avec l’ancien système.

Trois baies de stockage ont été mises en place pour garantir la fameuse “écriture en Y” exigée par la norme, avec près de 25 000 documents par semaine versés sur ce système centralisé : ce chiffre est en pleine expansion, du fait notamment du déploiement rapide sur les filiales ainsi que l’intégration progressive de la douzaine de typologies documentaires recensées.

De par leurs échéances strictes et leur forte prise en main des enjeux du projet, la mise en production a pu être réalisée dans les délais déterminés. Leur fonctionnement agile et leur implication ont facilité le respect des échéances, les livraisons attendues, les remontées et ajustements tout au long du projet.

Un client impliqué :

Jacquet Metal Services dispose en interne de fortes compétences. Adeptes du “fait maison”, du libre et de l’open source, les ingénieurs ont évalué Maarch RM en autonomie au travers du matériel mise en ligne par Maarch : images Docker, documentation utilisateur et administrateur, procédures d’installation, sources. Ils ont fait appel aux experts Maarch pour valider les choix et les appuyer sur les aspects métier et normatifs de l’archivage électronique, puis pour élaborer une vision globale groupe.

Avec l’objectif final de déployer Maarch RM sur la totalité des filiales de l’entreprise et avec la totalité des typologies documentaires recensées, Jacquet Metal Services est aujourd’hui un client sous maintenance d’exception, autonome et très impliqué dans la contribution technique à la solution Maarch RM.