Éditeur de logiciels libres au service de votre dématérialisation
Télécharger
Maarch Courrier
Télécharger
Maarch RM

Stratégie de reprise / migrations vers Maarch

Cet article expose les stratégies de reprises de systèmes SAE tels que STS-Group, EverSuite ou encore Archimed/Elise vers l’application Maarch SAE, solution Open Source – logiciel libre, naturellement garant de transparence et de maitrise du SI. Il expose les reprises d’éléments tels que des Collections de documents numérisés, des Documents COLD (sorties éditiques) ou encore des documents COLD récents.

migration

Ce document expose les stratégies de reprises de systèmes SAE tels que STS-Group, EverSuite ou encore Archimed/Elise vers l’application Maarch SAE, solution Open Source – logiciel libre, naturellement garant de transparence et de maitrise du SI. Il expose les reprises d’éléments tels que des Collections de documents numérisés, des Documents COLD (sorties éditiques) ou encore des documents COLD récents.

Bien que la réversibilité (la capacité à extraire des archives/documents pour restitution) soit une composante majeure d’un SAE, cette caractéristique est peu mentionnée dans les cahiers des charges, et très compliquée à mettre en pratique lorsque cela n’est pas prévu dès le départ. Dès lors, la migration vers un système plus moderne et moins cher à exploiter est complexe, et le client se trouve d’autant plus captif qu’il accumule au fil des ans d’énormes quantités de ressources électroniques. Nous sommes souvent confrontés au peu d’enthousiasme des éditeurs pour aider le client à exporter ses documents. Au delà des difficultés, cela devrait convaincre ce dernier de l’urgence à changer de système ! Et pour ceux qui ne sont pas encore équipés, c’est un argument supplémentaire pour opter pour le logiciel libre, naturellement garant de transparence et de maitrise du SI. A ce jour, nous avons pu reprendre des données de différentes plates-formes. Ce document expose des stratégies de reprise, sans entrer dans les détails d’une étude technique bien évidemment incontournable.

STS-Group vers Maarch

La société STS-Group a été mise en liquidation en 2014. Elle avait en portefeuille une ligne complète de produits d’archivage :

  • La suite Dorokey issue du rachat d’une partie de la société Dorotech, principalement utilisé pour l’archivage de données structurées (ex: relevés de compte)
  • La suite STS-Web, produit d’archivage historique de STS
  •  La suite Octopus (COLD, Navigator) issue du rachat de la société belge Logon-SI

Les données contenues dans Dorokey ne font pas partie du périmètre fonctionnel Maarch aussi nous n’en parlerons pas. Bien qu’ayant disparus, STS-Web et Octopus sont les plus aisés à reprendre dans Maarch. La conception produit repose sur une structure SQL « à plat », avec une colonne de pointage sur un document ou un conteneur accessible par le serveur. Les interfaces de consultation sont très simples, STS étant spécialisée dans l’archivage/restitution. La stratégie de reprise est la suivante :

  • Déclaration de zones de stockage Maarch pointant sur le basepatch des zones STS. Si la zone STS est un conteneur tarzip, on peut aussi le déclarer dans le type de zone.
  • Migration des données STS dans les tables res_x Maarch, en reportant le chemin relatif, pour la nouvelle zone de stockage
1

Il n’y a aucun export/import au niveau des documents : ces derniers restant à leur place, on recréé simplement les pointeurs sur les documents. La suite Octopus présente la particularité d’utiliser un moteur SQL Fulcrum Searchserver, qui n’est pas très courant mais aisément manipulable. Avec cette méthode, nous avons pu reprendre une base de 100 millions de documents en 4h de temps !

EverSuite vers Maarch

Eversuite est édité par la société française Ever. Nous avons mené une grosse reprise de la version 4.1, avec une stratégie adaptée au cas par cas : Cas n°1 : Collection de documents numérisés Dans ce cas la collection contient des PDF ou des TIFF. En se connectant sur la console d’administration en tant qu’admin, on a accès aux fonctions d’exports suite à une recherche. L’export dépose les images dans un répertoire et créé un fichier d’index global qui pointe sur les images. Un paramétrage de Maarch AutoImport permet d’exploiter cet index pour tout réimporter (environ 200.000 documents à l’heure).

2

Cas n°2 : Documents COLD (sorties éditiques) Ever applique sur ces types de document un traitement de mutualisation des fonds de page, ce qui entraine une forte compression. Malheureusement, du moins sur la version 4.1, l’export ne fonctionne pas sur ce type de collection. Nous avons contourné le problème grâce à un script PHP qui agit comme un utilisateur habilité. En effet, tous les documents de type de type COLD sont accessibles via une url de visualisation : http://eversuite/client/AisManager?Action=ViewDoc&Format=application/pdf&Location=srv://1/x/y Les identifiants x et y sont obtenus par interrogation des tables de métadonnées, elles-mêmes parcourues par date ou index métier.

3

Cas n°3 : Documents COLD récents Le cas n°2 n’est pas simple à mettre en œuvre et la reprise par cette méthode est relativement longue. Sachant que plus de 80% des demandes se font sur des documents datant de moins de 3 mois, une bonne stratégie consiste à conserver les spools soumis au SAE. Dans le cas de notre client, dès que nous avons mené l’étude de reprise qui a abouti à cette conclusion, le client s’est mis à conserver les spools d’entrée. Ainsi, au démarrage de la production, nous avions repris 6 mois d’archives en quelques heures. Cela laisse du temps pour reprendre sereinement l’ancien stock peu accédé.

4

Archimed/Elise vers Maarch

Etude de reprise en cours…la suite au prochain épisode ! Cet article sera complété prochainement.